Biopesticides d’origine Végétale

  • Santé-Sciences-Technologie,
  • Développement durable,
  • Recherche,

Les substances soufrés des Allium et des crucifères

Les composés secondaires des plantes sont réputés depuis l’antiquité pour leurs propriétés pharmacologiques et depuis quelques décades l’homme s’intéresse également à leurs autres activités biologiques. En particulier, ces composés secondaires sont souvent considérés comme étant un moyen de défense de la plante productrice contre divers organismes comme les pathogènes et les ravageurs. Ces composés sont très nombreux et variés, et certains sont largement distribués, comme les alcaloïdes, les terpènes et les tanins, tandis que d’autres ont une répartition plus restreinte comme les composés soufrés. Dans ce chapitre, nous nous intéresserons à ces derniers et nous tenterons de faire une revue des potentialités phytosanitaires des deux classes de composés soufrés les plus connues à partir de leurs activités décrites en laboratoire et parfois confirmées en expérimentation de terrain.

  • Dates
    Paru le 1 janvier 2005, Créé le 1 janvier 2008
  • Auteur(s)

    J. AUGER, E. THIBOUT, I. ARNAULT

  • Sources
    Editions Tec et Doc, Lavoisier, 2008.
  • Références
    2nd édition Biopesticides d’origine Végétale, C. Regnault Roger, B.JR Philogène, C. Vincent.