Accès direct au contenu


Version française > Actualités > Participations à des évènements

Partenariats, Santé-Sciences-Technologie, Développement durable

APP – quatrième conférence internationale sur les méthodes alternatives en protection des cultures. Lille

du 8 mars 2011 au 10 mars 2011
Les sucres solubles utilises comme inducteurs de résistance de la plante aux  insectes. 

Ingrid Arnault, Sylvie Derridj, Nadia Lombarkia, Eric Ferré, Hubert Galy, Jérôme Lambion et Jacques Auger

Le dépôt exogène d\'infra- doses de sucres solubles à la surface d\'une plante induit des modifications physiologiques et biochimiques à la surface de la plante, ainsi qu\'une résistance à des bio-agresseurs. L\'utilisation de saccharose 10ppm ou de fructose 0.1ppm réduit la ponte de la pyrale. La pulvérisation de saccharose (10ppm) tous les 20 jours en verger de pommier modifie les signaux de reconnaissance du pommier par les femelles du carpocapse et a une efficacité ABBOTT moyenne sur quatre ans de 40.6 ±16%% sur les dégâts sur pomme. Des premiers effets protecteurs du fructose pulvérisé à 10 ppm contre l\'oïdium sur melon ont été constatés. L\'utilisation des sucres en agriculture ouvre de nouvelles voies alternatives de protection des cultures, dans le domaine de l\'amélioration des plantes, protection intégrée, réduction des intrants et amélioration des méthodes de lutte biologiques.

Mots clés : sucres, résistance induite, protection des cultures
 

Documents à télécharger

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Retour au site institutionnel